Allaitement

(Allaitement) Et pour conserver le lait maternel, on fait comment ?

J’ai déjà raconté comment j’avais tiré mon lait au travail et aussi comment il avait été donné à la V1. Mais entre ces 2 moments, il a bien fallu conserver ce précieux liquide

Dans la maternité où j’ai accouché, on m’a fourni un petit mémo sur la conservation du lait. J’ai trouvé ça très pratique, alors je me permet de le partager et d’y ajouter mon expérience personnelle (ça peut toujours aider de ne pas faire les mêmes erreurs que moi).

Durée de conservation du lait maternel

Tout d’abord, après la traite, on peut conserver le lait maternel (comme je l’ai dit plus haut, ces données viennent directement de ma maternité) :

  • à température ambiante : 6 à 10 heures,
  • au réfrigérateur : 2 jours (attention, en 2013, la maternité m’avait dit 5 jours …),
  • au congélateur :
    • compartiment surgelé d’un réfrigérateur : 2 semaines,
    • compartiment d’un combiné réfrigérateur-congélateur : 3 à 4 mois (en fonction de la fréquence d’ouverture de la porte),
    • congélateur séparé, constamment maintenu à -18°C : plus de 6 mois.

Attention, on ne peut pas cumuler ses durées (comme mettre le lait 2 jours au frigo puis le mettre après au congélateur).

Comme on le voit, le lait maternel se conserve très bien.

Personnellement, après avoir tiré mon lait, je mettais les biberons dans le sac CityStyle de Medela pour le conserver au travail et pouvoir le ramener à la maison. En rentrant, je regardais la quantité de lait qu’il me restait au frigo. En fonction de cette quantité, soit je mettais le biberon dans le frigo (en indiquant bien dessus la date) soit je congelais le lait.

Comment conserver le lait ?

Dans le petit mémo fourni par ma maternité, il est indiqué que si le lait ne doit pas être congelé, les macrophages seront mieux préservés si le lait est conservé dans du plastique.

Dans ce cas là, j’ai toujours utilisé des biberons en plastique. C’était des biberons de la marque MEDELA (tétine CALMA oblige).

Si le lait doit être congelé :

  • les récipients en plastique et épais sont pratiques et fiables,
  • on peut utiliser des récipients en verres,
  • les sacs en plastique pour congélation sont pratiques et peu coûteux. Il est préférables de les doubler, de veiller à bien les fermer et de les entreposer dans un bac plastique rigide.

J’ai testé plusieurs choses…

Sachets de glaçons :Afficher l'image d'origine

C’est tout simple, à la place de faire des glaçon avec de l’eau on fait des glaçons avec du lait maternel.

Les avantages :

  • le prix : c’est vraiment pas cher 2€ les 18 sacs,
  • simple d’utilisation même quand tu es fatigué,
  • on en trouve dans tous les supermarchés,
  • on congèle en petite quantité : c’est parfait pour compléter les biberons (et oui, si il manque 30 ml, c’est dommage de décongeler 150 ml …).

Les inconvénients : j’en ai trouvé qu’un mais il est énorme ! J’ai pas du tout trouvé que c’était facile à démouler (publicité mensongère …). J’ai vraiment galéré : le lait fondait sur mes mains. Bref, c’était galère et pas très hygiénique.

J’ai donc rapidement abandonné cette idée.

Multiportion de Beaba :Multi Portions silicone vert

Cet accessoire contient 7 compartiments de 60 ml.

Perso, je remplissais à moitié chaque alvéole (donc environ 30 ml).  Je le mettais ensuite au congélateur. Une fois que c’était congelé, je démoulais les glaçons de lait maternel et je les rangeais dans un sac plastique congélation (que je doublais, comme préconisais par la maternité). Et après ça, je pouvais réutiliser le multiportion.

Les avantages :

  • simple d’utilisation,
  • se démoule très facilement (et c’est vrai !),
  • alvéoles protégées par un couvercle (c’est plus hygiénique et on a moins peur d’en mettre partout quand on le déplace),
  • peut-être réutilisé quand on commence la diversification de bébé,
  • congélation en petites quantités (60 ml ou moins).

Les inconvénients :

  • le prix : il faut compter environ 15€,
  • la forme du glaçon qui ne rentre pas dans le biberon. Alors là, ça dépend de ton biberon. Les miens avaient des cols étroits et je ne pouvais donc pas mettre directement le glaçon de lait dans le biberon. Le soir, il fallait donc que je sorte les glaçons de lait et que je les mette dans un récipient pour qu’ils puissent décongeler doucement au réfrigérateur pendant la nuit. Le lendemain matin, je transvasais le lait à moitié décongelé dans le biberon.

Bref, c’était galère et un matin pas réveillé, j’ai renversé le lait décongelé .. Et là, c’est la panique : t’es dégouté (oui, perdre bêtement 250 ml de lait que t’as durement récupéré, ça mets de TRES mauvaise humeur .. en plus, il faut nettoyer …⁾, t’es en retard (comme d’habitude) et faut donc sortir du lait congelé et trouver un récipient pour pouvoir l’emmener à l’assistante maternelle (et s’excusait du retard et qu’elle devra faire le transvasement).

C’est la solution que j’ai le plus utilisé. Et comme j’ai décongelé du lait plutôt à la fin, je ne me suis pas aperçue dès le début que c’était assez galère.

Voilà les 2 solutions que j’ai utilisées, et on peut dire qu’aucune des 2 ne m’ont satisfaites.

Après recherche, je pense que l’idéal c’est ce système :

Il permet de faire des glaçons de lait de 30 ml. Les bâtonnets de lait ainsi obtenus se glissent très facilement dans n’importe quel biberon. C’est vendu une trentaine d’euros, c’est quand même un budget mais surtout, j’ai l’impression qu’il n’est plus en vente en france

Philips Avent Pots de conservation pour lait maternelUne autre solution : c’est les pots Avent. Comme j’en ai acheté beaucoup pour conserver les repas de la V1, je pense que je m’en servirais pour conserver le lait. Je ne les remplirais pas en entier et j’aurais toujours le problème de transvasement du lait (à moins que j’investisse dans une tétine Avent compatible avec ses pots).

Comment réchauffer le lait :

L’idéal :

  • le décongeler et/ou réchauffer sous l’eau courante chaude (non bouillante),
  • agiter avant de vérifier la température,
  • ne pas utiliser un four à micro-onde (détruit des composants du lait).

Je n’ai jamais eu à le faire. Mais je sais que mon assistante maternelle utilisait le bain-marie : elle faisait chauffer de l’eau chaude dans une casserole et elle mettait ensuite le biberon dans l’eau chaude.

Voilà ma petite expérience ! Si vous avez testé d’autres méthodes, n’hésitez pas à partager votre expérience !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *